FOIRE AUX QUESTIONS

La foire aux questions vous apporte des réponses aux questions les plus régulièrement posées. Elles concernent le déroulement des consultations, des ateliers, les modalités, le métier et les spécialisations...

Les consultations

Comment se déroulent les consultations à distance ?


Les consultations se passent à distance par visio conférence. Nous nous rejoignons sur l'un des supports de visio suivants : Zoom, Skype, Google Meet. Après réservation et paiement de la consultation via mon site internet, nous nous retrouvons pendant 30 minutes à 1h. Après la consultation de départ, je rédige le compte-rendu et le dépose sur la plateforme patient sous 48 à 72h (jours travaillés). Durant chaque consultation de suivi, nous affinerons et ferons évoluer la prise en charge de départ.




Comment s'effectuent les paiements ? Y a-t-il une prise en charge ?


Les paiements se font par carte bancaire (via le site) ou par virement. Je peux délivrer une facture pour la mutuelle, mais les consultations ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre mutuelle pour connaître votre forfait.




Quelles sont les pathologies/problématiques prises en charge ?


Le spectre de prise en charge est très vaste. On ne consulte pas seulement lorsque l'on veut perdre du poids. Le diététicien-nutritionniste intervient en cas de prise ou perte de poids mais aussi dans le cadre de nombreuses autres situations pathologiques. On retrouve le diabète, dénutrition, maladie cardiovasculaire, cancers, pathologies rénales, maladies digestives, allergies et intolérances alimentaires, troubles du système hormonal, anomalies métaboliques, post chirurgie digestive, pathologies de la sphère ORL, dépistage des troubles du comportement alimentaire etc. Le diététicien-nutritionniste propose aussi de vous aider à différents stades de la vie. Lors de la grossesse, allaitement, ménopause, situation de sevrage, végétarisme, végétalisme, alimentation du sportif etc.




Quelles sont mes spécialités ?


Je suis spécialisée dans la périnatalité (grossesse, allaitement, alimentation du jeune enfant), dans la prise en charge de l'hypothyroïdie et des troubles hormonaux féminins (fertilité, cycle menstruel, SOPK, endométriose), dans l'accompagnement vers un régime végétarien ou végétalien ainsi que dans la nutrition du coureur à pied.




Quelle est la durée d'un suivi ? À quelle fréquence s'effectuent les consultations ?


En moyenne, un suivi diététique dure au moins 6 mois, voire 1 année. La fréquence dépend du besoin et des disponibilités mais chaque rendez-vous s'espace de 3 à 4 semaines minimum pour que le patient ait le temps de mettre en place les conseils diététiques.





Le métier

Quelle est la différence entre diététicien et médecin-nutritionniste ?


La distinction se fait mal entre ces deux professions. "Nutritionniste" n'est pas un métier en tant que tel. Ce terme désigne quelqu'un qui "sait parler de nutrition", ayant reçu une formation portant sur ce domaine. Entre un médecin et une diététicienne, il y a tout d'abord un écart en termes de niveau d'études (8 à 10 ans d'études contre 2 ans). Selon la Haute Autorité de Santé (H.A.S), un diététicien est "une personne qui possède une qualification légalement reconnue en nutrition et en diététique, qui applique les sciences de la nutrition à l’alimentation et à l’éducation de groupes, de populations, de personnes individuelles qu’elles soient bien portantes ou malades". Il "dispense des conseils nutritionnels et, sur prescription médicale, participe à l’éducation et à la rééducation nutritionnelle des patients atteints de troubles du métabolisme ou de l’alimentation, par l’établissement d’un bilan diététique personnalisé et une éducation diététique adaptée. Elle contribue à la définition, à l’évaluation et au contrôle de la qualité de l’alimentation servie en collectivité, ainsi qu’aux activités de prévention en santé publique relevant du champ de la nutrition". En clair, le diététicien participe à l'éducation alimentaire et comportementale du patient. Il peut mettre en place des programmes alimentaires précis adaptés afin d'acquérir une alimentation saine et équilibrée correspondant à chaque cas (pathologique ou non). Le médecin-nutritionniste, par sa formation généraliste de base, dépiste et diagnostique les troubles liés à la nutrition (obésité, diabète, cholestérol, intolérances, troubles du comportement alimentaire). Il peut prescrire des analyses, des médicaments et rediriger le patient vers d'autres spécialistes.




Quels sont les diplômes pour exercer en tant que diététicien-nutritionniste ?


En France, seuls deux diplômes permettent de devenir diététicien-nutritionniste :

  • BTS diététique (2 ans) en lycée public, école privée sous contrat ou hors contrat.
  • DUT génie biologique option diététique (2 ans) au sein d'un IUT, dont le format s'apparente à celui d'études universitaires.




Comment peut-on se spécialiser ?


Nous pouvons passer des DU ou DIU (diplôme universitaire) le plus souvent au sein des facultés de médecine, ou bien passer par des organismes de formation privés pour l'ETP (éducation thérapeutique du patient), la prise en charge des troubles digestifs, grossesse, allaitement, jeune enfant, végétarisme, alimentation du sportif, troubles du comportement alimentaire...




Quels sont les différents domaines d'exercice ?


Contrairement aux idées reçues, un diététicien-nutritionniste n'exerce pas seulement en cabinet libéral.

  • Consultation privée au cabinet (rééquilibrage alimentaire et prise en charge de pathologies plus complexes, à l'initiative du patient ou sur prescription médicale).
  • En milieu hospitalier (prise en charge nutritionnelle du patient, éducation thérapeutique, gestion des menus).
  • En collectivité tels les maisons de retraite, établissements scolaires, universitaires, cuisine centrale, restaurant d'entreprise, prison etc. (élaboration et correction des menus, contrôle de la sécurité et l'hygiène en cuisine).
  • En tant que consultant en nutrition (rédaction d'articles, actions de prévention et d'éducation en entreprise, programmes de sensibilisation en santé publique).
  • En industrie agroalimentaire (élaboration de nouveaux produits, élaboration des étiquetages et évaluation de la composition nutritionnelle des produits).




Quel est mon mode de fonctionnement ?


Après 4 années en cabinet et à domicile sur Nantes, j'exerce à temps plein à distance depuis mars 2020. En parallèle des consultations par visio, je travaille sur les réseaux sociaux (Instagram) dans la création de contenu, j'interviens en entreprise, en tant qu'experte pour la presse et en podcast, et prochainement dans l'enseignement et dans le milieu de la petite enfance.





Les ateliers

Comment peut-on s'inscrire aux ateliers ? Quel est le prix ?


Vous retrouverez toutes les informations liées aux ateliers sur la page dédiée. L'inscription se fait via le site internet directement. Attention, les places se réservent très vite !




Quels sont les thèmes abordés ?


J'aborde principalement les thématiques qui font partie de mes spécialités. Après le premier cycle sur l'hypothyroïdie, l'année 2022 sera consacrée à la grossesse, l'allaitement, l'alimentation du jeune enfant et le régime végétarien.




Quelle est la différence entre l'atelier et la consultation ?


L'atelier se déroule en visio comme la consultation. Par contre, l'atelier se fait en petit groupe (15 à 30 personnes) et ne constitue pas une prise en charge individualisée. Je ne répondrai pas aux questions d'ordre personnel et n'enverrai pas de compte-rendu individuel. L'atelier est là pour regrouper les personnes ayant un intérêt personnel ou professionnel pour le sujet, et pour favoriser l'échange et le partage d'expérience.




Quand se déroulent les ateliers ? À quelle fréquence ?


Les ateliers se déroulent toujours le jeudi, à 11h ou 15h ou 17h selon les disponibilités. Ils durent 2h (1h30 de conférence, 30 minutes d'échange et réponses aux questions). Il y aura 1 à 2 créneaux par mois proposés sur la page prévue à cet effet.